Aujourd’hui, je vais vous parler de Dark Nights with Poe and Munro, un FMV développé et édité chez Avekki Studios Ltd.

Une histoire qui dé-Poe-te ?

Dark Nights with Poe and Munro raconte l’histoire de deux animateurs de radio : Ellis Munro et John Pope. Le jeu ne s’en cache pas, ces deux personnages tirent leur nom de célèbres écrivains, Alice Munro et Edgar Allan Poe (dans le jeu John Pope est surnommé Poe).

C’est le troisième FMV du studio Avekki Studios Ltd et on leur doit notamment The Infectious Madness of Doctor Dekker et The Shapeshifting Detective. D’ailleurs les deux acteurs qui interprètent Poe and Munro jouent également dans les deux précédentes productions.

Le jeu est découpé en 6 épisodes. Même si les histoires paraissent au premier abord distinctes, elles sont étroitement liées. Comme son nom l’indique, cette série interactive propose des thèmes assez noirs comme le surnaturel ou encore les cauchemars.

Un jeu d’acteur Poe si mal

Au premier abord, le jeu d’acteurs de Poe et Munro m’a pas mal déstabiliser. Je les trouvais surjoué, et pas intéressant. Mais finalement à y regarder de plus près, on peut constater que la narration a subit un travail particulier. Munro a finalement beaucoup plus de répartie qu’elle laisse paraître et Poe n’est finalement pas si extravagant que ça dans ses mimiques et postures.

Ce qui transpire le plus est la complicité des deux acteurs. Je ne sais pas combien de fois ils ont du répéter certaines scènes mais c’est finalement assez prenant. Il y a quelques histoires drôles et assez loufoques malgré le côté surnaturel de la série.

Une questions de choix

Dark Nights with Poe and Munro est intégralement doublé en anglais mais on peut quand même choisir plusieurs langues dans les options dont le français. Aucune erreur grossière de traduction à signaler (ce n’est pas toujours le cas dans les FMV surtout quand il y a beaucoup de dialogues).

Contrairement à d’autres FMV auxquels j’ai pu joué, dans « Dark Nights with Poe and Munro », vos choix ne se limiteront pas à des phrases. En effet la plupart du temps vous devrez choisir entre plusieurs objets à l’écran, des symboles ou voir des parties du corps de nos deux acolytes. C’est un parti pris mais on a parfois du mal à voir les conséquences de tel ou tel choix. Par ailleurs les QTE se limiteront à appuyer une fois sur ou à appuyer sur cette touche plusieurs fois. Vous avez un temps limite pour choisir mais heureusement une option permet de désactiver le timer (pas visuellement par contre) vous laissant ainsi tout le temps nécessaire de la réflexion.

Pour chaque épisode il y a plusieurs fins possibles et elles ne seront pas si simples à trouver (à cause des choix dont on a eu du mal à voir les conséquences). Il en va de même pour les trophées qui parfois demanderont une succession de choix loin d’être évidents (je me suis aidé d’un guide pour obtenir le platine).

Enfin sachez qu’une fois un épisode terminé, vous pouvez continuer et choisir le suivant ou bien recommencer celui-ci. De plus vous pourrez passer tous les textes si vous l’avez déjà terminé une fois. A la fin de chaque épisode également, vous pouvez voir les choix des autres joueurs (en pourcentage) à condition de l’avoir autorisé et d’être connecté à Internet. C’est assez pratique pour voir tous les embranchements possibles. En ligne droite le jeu se termine en un peu plus de 3h.

Du Poe-tentiel ?

Dark Nights with Poe and Munro est un bon FMV. Son intrigue découpée en plusieurs épisodes nous permet de mettre en pause le fil de l’histoire de manière cohérente. Je regrette toutefois que les conséquences de nos choix ne sont pas clairement identifiables.

Points positifs :

  • Sous-titres en français
  • Un jeu d’acteur qui surprend au début mais qui arrive à convaincre
  • Option pour désactiver le timer des choix
  • Histoire découpée en 6 épisodes
  • Possibilité de passer les scènes lors des parties suivantes
  • La comparaison (en pourcentage) avec les choix des autres joueurs

Points négatifs :

  • Des choix aux conséquences peu claires
  • Certains scènes dont on aurait pu se passer
  • Une réalisation inégale enter les épisodes
15/20

Laisser un commentaire sur cet article

Vous voyez ce message parce que vous n'êtes pas connecté(e). Si vous postez un commentaire, celui-ci sera en attente de modération et ne sera pas visible immédiatement.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.